© 1990 - 2019 Docteur Berrebi William - Paris. Tous droits réservés - Mentions Légales

Rechercher
  • William Berrebi

Maladies inflammatoires intestinales chroniques (MICI) : régime sans viande ou pas ?




Les régimes de toutes sortes (en particulier le régime sans gluten : RSG) sont des phénomène de société.


Des données épidémiologiques ayant rapporté un lien entre régime riche en viande et une incidence élevée de maladies inflammatoires intestinales chroniques (MICI), de nombreux patients suivent un régime de ce type, persuadés que cela va améliorer leur maladie. Des revues santé ont diffusés cette notion.Il n’existait jusqu’à présent aucune étude prospective. Cette étude prospective a enfin été réalisée : il s’agit d’une étude à partir de la cohorte MICI suisse suivie de manière prospective (plus de 3500 patients). Elle vient d’être publiée sous forme d’abstract à Chicago (Digestive Disease Week) en mai 2017 par Biedermann L et al.

Un questionnaire d’enquête alimentaire a été envoyé à tous les patients afin de reporter les habitudes alimentaires de cette cohorte et de rechercher si un régime sans gluten ou sans viande était associé à une évolution plus favorable de la MICI.


Les résultats sont les suivants :


37 % des patients ont retourné leurs questionnaires.

4,1 % suivaient un régime sans viande et 4,7 % suivaient un RSG.

En terme d’activité de la maladie, les scores étaient identiques, en comparant les patients avec ou sans RSG comme ceux avec ou sans viande aussi bien pour la maladie de Crohn que pour la rectocolite hémorragique.

Les taux d’hospitalisations ainsi que les recours à la chirurgie étaient identiques avec ou sans régime associé.


Aucune diminution du taux de complications n’était rapportée dans ce travail entre les groupes avec ou sans régime.

Inversement, les scores d’anxiété et de dépression étaient significativement plus élevés sous RSG ou sans viande.



La conclusion est que ni le régime sans gluten ni le régime sans viande n’a d’intérêt dans la prise en charge des maladies inflammatoires intestinales chroniques (MICI).

Cette information est à diffuser auprès des médecins et des malades atteints de MICI.

16 vues